RDC : la population de Goma dans la rue pour fêter la «mort» de Kagame

La population de Goma manifestent leur joie sur la rumeur de la mort de Kagame

La population de Goma manifestent leur joie

L’ambiance est inhabituelle depuis 9 heures du matin de ce vendredi 10 janvier 2014, à Goma (Nord-Kivu), en République démocratique du Congo (RDC). La population de cette partie du pays est descendue dans les rues : cercueils vides sur les épaules et croix en mains, chantant et accueillant avec joie la rumeur selon laquelle, le président rwandais Paul Kagame serait mort, assassiné dans sa résidence, dans la nuit du 8 au 9 janvier 2014, à Kigali. La rumeur va bon train.

Tout est parti de l’université de Goma. Les artères et routes principales ont été prises d’assaut par une marée humaine constituée d’étudiants, élèves, ouvriers, motocyclistes,  charretiers, etc. Ils manifestent tous leur joie en apprenant l’éventuelle « mort » du président Paul Kagame. La rumeur s’étend.

Cette même situation est constatée à Bukavu (Sud-Kivu) et à Beni (Nord-Kivu), affirme notre correspondant à Goma.

Une rumeur lancée jeudi 9 janvier sur le réseau social Twitter, concernant cette fameuse mort de Paul Kagame a fait le tour du monde. Le message publié par le site de microblogging jeudi à 14 heures indiquait que, »Paul Kagame vient de nous quitter. RIP ».

Les manifestants transportant le Cerceuil représentatif du corps de "Kagame"

Les manifestants transportant le cercueil représentatif du corps de « Kagame »

« Ces rumeurs sont totalement fausses. Le président rencontre actuellement des étudiants américains dans le cadre d’audiences de routine. Vous êtes libres de venir assister à l’audience et de le rencontrer », a déclaré à l’AFP, un responsable de la présidence rwandaise, sans autres détails.

 

3 réflexions sur “RDC : la population de Goma dans la rue pour fêter la «mort» de Kagame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *