Développez votre Esprit : Reconnaissez vos limites

20 mai 2014

Développez votre Esprit : Reconnaissez vos limites

stanis
stanis

Comment connaitre ses limites et exploiter à votre profit les 24 heures que comporte une journée ? Vous apprendrez à le faire avec efficacité dans cette réflexion que je vous propose de lire attentivement.

Nous avons tous des limites. Il ne sert à rien de s’en désoler. Il vaut mieux essayer de les connaître pour avancer dans la vie.

Qui que vous soyez, vous êtes une personne humaine avec ses propres limites. Il faut impérativement que vous en teniez compte si vous voulez progresser et mener la vie que vous désirez.

Faites le tour de vos limites

En tant qu’être humain, vous avez un temps limité pour toutes vos activités dans le cadre d’une journée. Vous ne pouvez pas changer cette donnée. Utilisez-la à votre avantage.

De même, quel que soit votre âge, vous avez une certaine forme physique, une certaine énergie, des capacités intellectuelles qui sont les vôtres et tout un ensemble de caractéristiques faisant de vous un être unique.

Toutes ces données font de vous une personne exceptionnelle, la seule à même de savoir ce qui est bon pour elle en fonction de vos capacités, de vos buts et de vos goûts. Mais il faut, pour cela, éviter l’orgueil et le manque de confiance en soi.

Vous êtes dans un des deux camps, voire les deux ! 

Qui que vous soyez, vous naviguez entre les deux écueils que sont l’orgueil et le manque de confiance en soi. Méfiez-vous-en ! Ils sont vos principaux ennemis :

–     L’orgueil vous pousse à vous surestimer : vous pensez être capable de faire beaucoup plus de choses que vous ne le pouvez en réalité

–    Le manque de confiance en soi vous pousse à vous sous-estimer : vous ne vous pensez pas capable de faire certaines choses ou/et vous ne savez pas exactement de quoi vous êtes capable.

Quel que soit votre cas, vous pourriez être incapable d’avoir une bonne image de vous-même et de vos possibilités véritables. Il est très difficile, si vous restez uniquement sur un processus d’évaluation de vos possibilités, de savoir de quoi vous êtes capable.

Basez-vous sur des données objectives

Commencez par vous fixer des objectifs raisonnables en vous basant sur des données objectives. Pour cela, vous devez choisir un but et un seul dans chacune des catégories principales ci-dessous et le réaliser dans un laps de temps qui vous semble raisonnable.

Ces catégories sont :
–    la vitalité
–    la richesse
–    les relations humaines
–    le développement de vos capacités.

Un des risques serait de vous disperser en faisant trop de choses. Ne soyez pas trop ambitieux au début. Commencez modestement avec humilité en poursuivant des buts réalistes et réalisables. Il vous faudra ainsi faire un choix en fonction de la faisabilité de ces buts.

Trop d’idées en trop peu de temps

N’oubliez jamais que, quel que soit le nombre d’idées que vous aurez, les journées ne feront toujours que 24 heures ! Il faudra impérativement tenir compte de cette donnée.

Un trop plein d’envies et de désirs finira toujours par vous déborder et vous décourager. Si vous vous dispersez trop, vous n’avancerez véritablement dans aucune direction. Vous finirez même par baisser les bras et vous cantonner à votre vie actuelle.

Trois astuces vous aideront à maximiser vos performances.

1-   Soyez réaliste au moment de choisir vos buts et votre programmation 

Montrez-vous raisonnable et humble au moment de sélectionner vos buts et les échéances que vous vous donnerez pour les réaliser.

Par exemple, si vous voulez perdre du poids, ne rêvez pas mais soyez réaliste dans votre objectif. Vous ne perdrez jamais cinq kilos en cinq jours. Ou vous les perdrez mais pour les reprendre rapidement après avoir arrêté votre régime et souvent avec un surplus de poids !

2-   Soyez souple d’esprit

Dans la vie, les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait. De même, en fonction de vos progrès effectifs, vous devrez, peut-être, modifier votre plan d’attaque.

Vous ne saurez cela qu’avec l’expérience. Aussi, soyez souple d’esprit et adaptez-vous aux circonstances. Ne forcez pas si vous n’arrivez pas à atteindre un but dans le temps imparti au début. Accordez-vous alors un délai supplémentaire.

Cette complaisance pour vous-même ne doit pas être une excuse pour de la paresse ou un abandon provisoire de vos buts. Il faut vraiment que, dans le délai programmé, vous ayez déployé tous les efforts possibles pour atteindre votre but. Un retard ne pourra se justifier que par des circonstances indépendantes de votre volonté.

3-   N’hésitez pas à demander de l’aide

Si vous n’avez pas réussi à atteindre vos objectifs jusqu’à maintenant, c’est que vous n’avez peut-être pas employé les bonnes méthodes. Il n’y a aucune honte à reconnaître cela.

Si vous n’êtes pas dans les délais, vous pouvez consulter des personnes capables de vous aider dans votre démarche. Des avis extérieurs sont souvent précieux et source incomparable de sagesse. Ils vous aideront à gagner du temps pour atteindre vos buts.

Partagez

Commentaires