Tshikapa : le centre de santé Lumuka, un mouroir potentiel d’enfants malnutris

Au moins 173 enfants souffrant de la malnutrition sont traités au centre de santé Lumuka, situé à Tshikapa dans la province du Kasaï. Cela avec l’appui du Programme alimentaire mondial (PAM). Ces enfants de moins de cinq ans souffrent de la malnutrition aiguë sévère. Une intervention rapide est vivement souhaitée pour ne pas allonger inutilement la liste des cas de décès. Lire la suite

RDC : la crise alimentaire au Grand Kasaï atteint son paroxysme

Au moins 97 millions USD sont requis, d’ici à fin juin 2018, pour couvrir les besoins des populations affectées par la crise généralisée dans l’espace Kasaï. Environ 400 mille personnes ciblées dans les provinces du Kasaï et Kasaï Central sont dans une insécurité alimentaire accrue. Plusieurs personnes, en majorité les enfants et les femmes, risquent leur vie si rien n’est fait. Lire la suite

De Kinshasa à Luanda : politique et sous-développement éthique dans la gestion de la crise congolaise

De gauche à droite: Le Sud-africain Jacob Zuma, l'Angolais Edouard Dos Santos et le congolais Joseph Kabila

De gauche à droite : le Sud-africain Jacob Zuma, l’Angolais Edouard Dos Santos et le Congolais Joseph Kabila

Après le sommet des chefs d’État à Luanda sur la République Démocratique du Congo, ceux qui avaient encore de doute sur l’incapacité des leaders africains à résoudre véritablement les problèmes de l’Afrique savent maintenant ce qu’ils devaient savoir depuis longtemps : notre continent souffre d’un sous-développement éthique incarné principalement par ceux qui conduisent sa destinée politique. Lire la suite

Pour une politique imaginative, et une économie créative en RDC

Carte de la RDC

Carte de la RDC

Rallumer la flamme éthique de la Révolution-Comparaison

Les jeunes congolais d’aujourd’hui n’ont pas l’idée de ce que fut au Zaïre (actuel République démocratique du Congo) de Mobutu, la dynamique que l’on désignait du beau nom de Révolution-Comparaison. A force d’être confrontés à une situation de crise politique permanente, d’obstruction de tous horizons économiques pour des emplois sûrs et de toute force morale pour penser l’avenir avec optimisme et confiance, ils croient que notre pays a toujours été ce qu’il est maintenant dans ses blocages et son chaos. Ils pensent que l’image de notre nation dans le monde a toujours été celle d’une société incapable de résoudre ses problèmes de fond et inapte à maîtriser les grands enjeux du présent et de l’avenir. Lire la suite

56 ans après son indépendance, la RDC peine à décoller

Carte de la RDC

Carte de la RDC

30 juin 1960-30 juin 2016, il y a donc 56 ans que la RD Congo est indépendante. Est-ce que les 70 millions de citadins et de villageois ressentent, au même degré, la fierté d’être ce qu’ils sont ? Ont-ils connu des dirigeants modèles ? Rétroviseur.

En 1960, Joseph Kasa-Vubu devient le premier président du Congo indépendant, après sa colonisation par la Belgique. Et Patrice Emery Lumumba, un personnage imprévisible, Premier ministre. Inexpérimentés et manipulés, ils engagent un bras de fer qui sacrifiera Lumumba. Kasa survivra aux turbulences politiques : sécessions, rébellions. En 1965, néanmoins, il tente d’ériger des obstacles à la victoire virtuelle de Moïse Tshombé à la présidentielle. Le lieutenant Mobutu écarte l’un et l’autre. Lire la suite

L’esprit de mort de Kinshasa dans le viseur de Washington

Le commissaire provincial de la Police de Kinshasa, Célestin Kanyama

Le commissaire provincial de la Police de Kinshasa, Célestin Kanyama

Les Etats-Unis ont décidé de geler les avoirs du commissaire de la Police de Kinshasa, général Célestin Kanyama. Kinshasa estime que c’est une atteinte à la souveraineté nationale.

Les autorités congolaises sont dans le viseur de la Communauté international. Le Bureau du département du trésor des Etats-Unis d’Amérique a décrété, jeudi 23 juin 2016, le gel des avoirs du général Célestin Kanyama,  commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC) de Kinshasa. Lire la suite